Ce yoga des lamas tibétains est basé sur l’harmonisation des chakras qui forment notre système énergétique invisible. Au nombre ce sept, les chakras dont les centres énergétiques , les « roues » qui concentrent notre vitalité en petits tourbilllons d’énergie.

Selon les lamas, la seule différence entre la jeunesse et la vieillesse est la différence  de vitesse à laquelle tournent ces centres d’énergie, qui fonctionnent à pleine vitesse à 25 ans.

Grâce à une pratique quotidienne, ces rites relancent dans nos corps l’énergie et la maintiennent à un niveau optimal.

Ces exercices sont à pratiquer  le matin de préférence, fenêtre ouverte, quel que soit le temps ; il vaut mieux se couvrir que de les pratiquer dans une atmosphère confinée. Une demi-heure d’exercices  à l’air pur concourt  indubitablement à l’amélioration de notre équilibre acido-basique.

Le premier rite peut être pratiqué dès le début 21 fois. Les autres seront  maitrisés progressivement, en les répétant 3 fois seulement la première semaine. Augmenter leur répétition semaine après semaine, jusqu’à  refaire chaque mouvement dans l’ordre prescrit, 21 fois chaque exercice.

Conserver la séquence des 5 rites, ils se complètent pour mieux recharger votre énergie.

Bien sûr, il est préconisé de faire ces exercices, l’estomac vide, en pleine conscience, les yeux ouverts, une bougie allumée devant vous pour symboliser la lumière du jour nouveau qui s’offre à vous.

Prévoir un tapis  pour vous préserver du froid ou de la rugosité du sol.

 

Avant de procéder au premier rite : se vider les poumons des miasmes nocturnes en faisant trois respirations complètes : pieds écartés de la largeur du bassin, mains aux hanches, inspirer en gonflant le ventre d’abord puis la poitrine, et avant de commencer l’expiration, serrer les muscles du périnée, puis vider le plus possible ses poumons.